collaborateurs travaillant sur un ordinateur portable

Comment devenir une entreprise engageante ?

1024 663 Cabinet de recrutement CDI/CDD - NEXTGEN RH

Devenir une entreprise engageante, mode d’emploi

collaborateurs travaillant sur un ordinateur portable
Aujourd’hui, être une entreprise engageante constitue un facteur clé dans le bien-être de ses collaborateurs. L’engagement des collaborateurs envers leur entreprise correspond à un sentiment d’attachement et de loyauté. Dans cet article, nous vous présentons les initiatives pour – vous aussi – faire de votre société une entreprise engageante.

Donner un sens au travail

Le sens du travail est une notion extrêmement subjective. Tous les métiers ont un sens, mais en se basant sur les études réalisées sur ce terme à caractère philosophique, nous pouvons définir les grandes lignes de ce qu’est un travail qui a du sens.

Tout d’abord, un collaborateur aura tendance à vouloir se sentir utile dans la réalisation d’une tâche importante à ses yeux. De plus, il recherche le sentiment de participer et d’adhérer au projet global de l’entreprise, à sa mission. Globalement, l’employé voudra ressentir plus d’émotions positives que négatives lors de la réalisation de son travail. Ainsi, si un collaborateur comble ses aspirations professionnelles et valorise ses compétences, il participera à ce que votre entreprise devienne de plus en plus engageante.

Enfin, la cohérence entre les actions d’une entreprise et ses valeurs reste un facteur très important en ce qui concerne l’engagement envers une entreprise. Si les employés ne se reconnaissent pas dans les actions de votre entreprise alors qu’ils avaient adhéré à vos valeurs, il sera compliqué de construire une relation pérenne entre vous et vos collaborateurs, qui contribueront à un fort taux de désengagement et à une augmentation du turn-over.

Liberté et autonomie

Un collaborateur en qui vous n’avez pas confiance, est un collaborateur qui se désengagera de votre entreprise. Si ce dernier n’est pas au courant de ce qu’il peut faire ou non, s’il se sent constamment observé et si ses erreurs sont tout le temps pénalisées, cet employé ne se sentira pas à sa place dans votre organisation et ne sera pas motivé pour travailler. L’autonomie et la responsabilisation d’un poste sont des facteurs clé dans les entreprises fortement engageantes.

De plus, cette autonomie donne également lieu à une certaine souplesse en termes d’horaires de travail. L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée devient un facteur de plus en plus important chez un collaborateur. Entre enfants, famille et amis, les emplois du temps peuvent légèrement varier. Faites confiance à vos collaborateurs : s’il l’un d’entre eux décide de partir une heure plus tôt pour aller chercher ses enfants à l’école, il saura rattraper cette heure et son travail sera fait dans les temps. Instaurer ce climat de bienveillance contribuera à pérenniser les relations employés/employeurs et votre entreprise n’en sera que plus engageante.

Selon un sondage YouGov/Monster réalisé en mai 2020 : seuls 13 % des salariés trouveraient du sens à leur emploi, et plus de la moitié des personnes interrogées jugent que la crise a des répercussions sur le sens qu’elles accordent à leur travail.

Enfin, il est conseillé d’instaurer un milieu de travail inclusif, où les nouvelles idées ont leur place et où les décisions sont prises avec tout le monde. En effet, faire sentir à vos collaborateurs qu’ils ne sont pas une pièce remplaçable dans votre entreprise augmentera l’engagement dans votre société.

Valoriser les compétences

Prenez du temps pour valoriser les compétences de vos collaborateurs. Faites des retours sur leur travail, leurs erreurs, mais également et surtout ce qu’ils ont fait de bien. Les managers et employeurs ont tendance à souvent dire que ce qui ne leur convient pas, c’est une grosse erreur ! Le feedback doit être négatif comme positif. Dans les entreprises engageantes étudiées, tous les employés étaient récompensés et félicités lorsqu’ils accomplissaient une tâche difficile. C’est une façon de valoriser les compétences de chacun, pour qu’ils se sentent utiles et bons dans leur travail. En revanche, il ne faut pas tomber dans l’extrême inverse, et ne plus notifier les erreurs. Il faut trouver un juste milieu entre critiques positives et négatives : félicitez les bonnes actions, mais reprenez avec bienveillance les erreurs. L’employé se sentira alors en constante amélioration.

De plus, n’hésitez pas à proposer des formations internes ou externes en fonction de votre entreprise. Dans cette démarche d’amélioration constante, les employés seront flattés que vous leur proposiez une formation, afin de, pourquoi pas, évoluer dans la boîte. Leur donner une perspective d’évolution dans leur carrière et dans l’entreprise vous aidera à devenir une entreprise d’autant plus engageante.

Ainsi, l’engagement dans une entreprise et le bien-être au travail sont des éléments qui dépendent l’un de l’autre. Aidez vos employés à se sentir bien dans votre entreprise et cette dernière n’en sera que plus engageante.

  • Publié dans :
  • News