Comment préserver la santé mentale de son équipe ?

1024 683 Cabinet de recrutement CDI/CDD - NEXTGEN RH

Comment favoriser le bien-être de vos collaborateurs ?

Selon une étude d’Opinion Way, 45% des travailleurs se disent en détresse psychologique. Depuis peu, le nombre de collaborateurs en situation de burn-out ou dépression s’est fortement accru. La crise, notamment, a apporté un coup sévère au moral des salariés. Face à cette problématique, les entreprises ont encore du mal à agir, souvent dans la crainte de tomber dans la vie personnelle des employés. La santé mentale au travail est devenue un enjeu managérial pour les entreprises. Les managers ont à présent, un rôle à jouer sur le bien-être de leurs équipes et la qualité de vie au travail.  

Écouter vos collaborateurs

Un Européen sur trois se dit mécontent de son management. À l’origine de ce problème : un manque de communication. En effet, les salariés ne se sentent pas à l’aise pour parler de leur santé mentale avec leur manager. Instaurez une écoute active. Vos équipes seront plus libres de s’exprimer. Les collaborateurs doivent se sentir entendus et soutenus. Pour cela, vous devez faire preuve de bienveillance et d’empathie envers eux. En tant que manager, vous devez vous rendre disponible pour les écouter et réfléchir ensemble à des solutions pour améliorer leur quotidien. Créez des temps d’échange avec chaque membre de votre équipe tous les trois mois par exemple pour faire le point sur leur bien-être. Si vous repérez des signes de mauvaise santé mentale, entamer rapidement une conversation avec votre employé pour y remédier au plus vite. 

Équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle

La distinction entre vie privée et vie professionnelle reste au cœur des préoccupations des entreprises et des salariés. Beaucoup peinent encore à trouver le juste équilibre, ce qui a un impact négatif sur la santé mentale. Dans un contexte où la priorité est donnée au bien-être des salariés, il est devenu essentiel d’offrir des solutions de travail flexibles. Faites un point avec votre équipe pour trouver les ajustements qui leur permettront de gérer au mieux leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Vous pouvez leur proposer du télétravail ou des horaires souples par exemple. La mise en place de bonnes pratiques permet aux collaborateurs de s’épanouir personnellement. Enfin, aidez-les à se déconnecter du travail. Bien que ce ne soit pas chose facile, la santé mentale de vos équipes en dépend. Vos salariés doivent se sentir libres de se couper complètement de l’environnement professionnel le soir, le week-end ou pendant les vacances. 

Prévenir les risques psychosociaux

Troubles de la concentration, du sommeil, fatigue importante, maux de dos… Certaines manifestations chroniques doivent vous alerter sur la santé mentale de vos salariés. En tant que manager, vous devez agir en prévention de ces risques psychosociaux. Pour cela, vous pouvez établir un système de sondages anonymes sur le bien-être des salariés. Vous aurez ainsi une photographie complète de l’environnement de travail perçu par les collaborateurs. Discutez ensuite avec votre équipe des bons leviers à actionner pour créer de bonnes conditions de travail. Vous pouvez également utiliser le document unique d’évaluation des risques (DUERP) pour évaluer les risques psychosociaux. Il constitue une bonne base pour jauger la qualité de vie au travail (QVT) et les risques pour les salariés.  

Placer la santé mentale au coeur de votre culture d’entreprise

Si les troubles psychiques et la mauvaise santé mentale restaient hier un tabou, la crise sanitaire a suscité débats et discussions autour du sujet. Pour les collaborateurs, parler de leur santé mentale peut encore être source d’inconfort. C’est pourquoi l’entreprise doit normaliser le sujet et le placer au centre de la culture d’entreprise. Les managers doivent s’assurer que leurs équipes se sentent libres d’aborder ces problèmes sous un angle bienveillant. Pour ce faire, les managers doivent faire preuve d’empathie envers leurs collègues. Montrez-vous sensible et ouvert sur le sujet pour créer un climat de confiance. 

  • Publié dans :
  • News