Faire un feedback constructif

Comment faire un feedback constructif ?

1024 683 Cabinet de recrutement CDI/CDD - NEXTGEN RH

Nos conseils pour faire un feedback constructif

Faire un feedback constructif

Le feedback, qu’est-ce que c’est ?

Faire un feedback, c’est effectuer un retour sur les résultats des actions d’une personne ou d’un groupe de personnes. Cette expression revient souvent dans les entreprises pour exprimer l’appréciation d’un collaborateur tant sur sa performance que sur son comportement. C’est un outil essentiel de la communication entre les managers et les collaborateurs. Il est aussi un réel tremplin au développement de la performance professionnelle, aussi bien sur une échelle individuelle que collective. Il favorise donc le bonheur au travail !

En France, le feedback est souvent traduit par l’idée d’un jugement, d’une critique négative plutôt qu’une simple observation. Pourtant, il a pour vocation première de s’améliorer et d’évoluer. Qu’il soit positif ou négatif (ou de recadrage), le feedback doit être avant tout constructif pour apporter une plus-value à la personne ayant effectué le travail.

Définissez en amont l’objectif du feedback

Vous devez impérativement identifier et définir votre objectif. Il faut réunir les informations nécessaires que vous souhaitez transmettre à votre interlocuteur pour faire un feedback complet. Cette préparation préalable permet de vous aider à structurer votre discours et de guider le dialogue avec votre collaborateur. Il est également important de donner l’objet du feedback à l’avance pour permettre aux interlocuteurs de se préparer. 

Faites des retours réguliers

Vous pouvez faire un retour dès que nécessaire ! Le feedback annuel a toujours sa place en entreprise par l’entretien individuel d’évaluation, mais il ne faut pas l’attendre pour le formuler. S’il s’agit d’un feedback de recadrage, le retour régulier permet aux collaborateurs de rediriger ses actions dans une autre direction rapidement. S’il s’agit d’un feedback positif, des encouragements et des félicitations vont renforcer la motivation du collaborateur pour la suite de ses projets.

Essayez de commencer par les éléments positifs

Vous devez repérer les aspects positifs dans toutes les situations pour en faire part à votre collaborateur. Commencer par le positif permet de valoriser votre interlocuteur qui devient plus motivé à vous écouter jusqu’au bout. Être reconnaissant peut avoir un réel effet de gratification et de motivation.

Portez un regard critique uniquement sur le travail en lui-même

Ne dévalorisez pas la personnalité de votre collaborateur. Un bon feedback doit être centré uniquement sur le travail de l’interlocuteur. Ce moment de partage porte sur les comportements précis et non l’identité de votre collaborateur.

Apportez des axes concrets d’amélioration

Expliquez à votre interlocuteur comment apporter des axes d’amélioration. Que ce soit un retour “positif” ou de recadrage, vos collaborateurs doivent comprendre ce qu’il faut reproduire ou corriger pour réussir. Vous devez donc identifier les points d’amélioration et accompagner le salarié dans son développement. Votre feedback doit toujours être tourné vers le futur.

Echangez avec vos collaborateurs

Laissez la parole à votre collaborateur. Le feedback est un créateur d’échanges, il doit être à double sens. La personne en face de vous doit avoir la possibilité de s’exprimer sur la situation. Invitez-le à proposer lui aussi des pistes d’amélioration.

  • Publié dans :
  • News