Onboarding

Upskilling et Reskilling, la formation au service de l’entreprise

1000 580 Cabinet de recrutement CDI/CDD - NEXTGEN RH

Upskilling et Reskilling, répondre aux besoins de formation

Dans un monde marqué par la digitalisation, l’intelligence artificielle et la robotisation des tâches, le paysage des métiers et des emplois est en constante évolution. Dans ce contexte, les entreprises adoptent de nouvelles stratégies de formation – upskilling ou de reskilling – pour s’adapter à ces changements. Ces deux leviers répondent au besoin urgent de nouvelles compétences pour assurer la productivité et l’employabilité des collaborateurs.

formation collaborateurs

Comment les définir ?

En Anglais, l’upskilling signifie “montée en compétences”. Il s’agit d’une démarche de formation visant à acquérir de nouvelles compétences afin que les collaborateurs puissent évoluer dans leur métier et leur poste. L’upskilling vise à anticiper les risques d’obsolescence des savoir-faire. Cela peut, par exemple, soutenir l’évolution hiérarchique ou l’élargissement des responsabilités du salarié. 

Le reskilling quant à lui, concerne la transition professionnelle et la réorientation des employés. Il s’agit de former un collaborateur ou une personne à la recherche d’un emploi sur un champ de compétence totalement différent de sa spécialité. Le reskilling vise à gagner en flexibilité, avec des bénéfices aussi bien pour les employeurs, les employés, mais aussi les personnes à la recherche d’emploi. 

Pourquoi ces nouveaux leviers de formation sont-ils indispensables ?

L’upskilling et le reskilling présentent de nombreux avantages tant pour les employeurs que pour les employés. 

Le rôle de la formation dans l’employabilité des collaborateurs

Ils permettent tout d’abord de maintenir l’employabilité des salariés. Les innovations technologiques ont eu un impact durable sur les entreprises. Pour s’adapter à ces changements, de nouvelles compétences doivent être constamment développées. Les collaborateurs doivent être polyvalents et réactifs face au changement. 

Quid de la compétitivité des entreprises ?

L’upskilling contribue à maintenir la compétitivité de l’entreprise. La formation des employés est l’un des moyens les plus simples aujourd’hui de rendre les entreprises plus compétitives. Cela permet aux salariés d’augmenter l’efficacité nécessaire aux activités et au développement de la société. La formation représente un levier stratégique pour rendre l’entreprise et ses collaborateurs plus performants. En associant les besoins des collaborateurs aux enjeux de l’entreprise, l’apprentissage est un outil de croissance et de compétitivité tout en assurant une forte motivation des employés. Cela nécessite une stratégie de reconversion et de montée en compétences. 

Un levier d’acquisition et de rétention des talents

Les politiques de formation sont un moyen efficace d’attirer et fidéliser les nouveaux talents. Dans un monde où les méthodes évoluent et les technologies se développent, les collaborateurs ont besoin d’apprendre et d’évoluer sans cesse. La mise à jour de leurs compétences est alors devenue nécessaire à la fois pour l’entreprise et pour eux-mêmes. Les talents sont plus susceptibles d’être attirés par des sociétés soucieuses d’acquérir et développer les compétences de chacun. Les structures apprenantes sont une source de motivation et d’engagement au travail pour les collaborateurs. 

La formation, un outil de gestion de carrière

L’upskilling et le reskilling présentent une possibilité d’évolution de carrières ou prépare à un changement d’activité. En quête de sens, les salariés n’envisagent plus le travail de la même manière qu’avant. Ils sont à présent désireux de varier les expériences professionnelles et de relever des challenges. Le temps où l’on gardait le même emploi durant toute sa carrière est révolu. Selon l’INSEE, les actifs qui entrent aujourd’hui sur le marché de l’emploi savent qu’ils changeront de poste au moins 4 à 5 fois au cours de leur vie professionnelle. Dans ce contexte, la formation est alors essentielle pour répondre aux nouveaux besoins des employés.  

Comment mettre en place l’upskilling et le reskilling ?

Mettre en place une politique d’apprentissage passe tout d’abord par l’identification des besoins de formation des collaborateurs. Pour cela, l’entreprise peut cartographier les compétences présentes dans l’équipe pour identifier les besoins de chaque service. 

En parallèle, il est nécessaire de discuter avec les collaborateurs sur l’importance de la l’apprentissage continu par l’upskilling et le reskilling. Pour cela, ils doivent prendre conscience des changements technologiques, des actualités et des nouvelles pratiques qui pourraient toucher leurs domaines d’activités au cours des prochaines années. Le défi est alors de créer une culture d’apprentissage. 

Pour motiver les collaborateurs dans une démarche de formation, les entreprises ont dû s’adapter et s’appuyer sur de nouvelles technologies. Elles intègrent dans leurs pratiques de nouveaux formats répondant aux habitudes et attentes des apprenants. Dans un contexte où la flexibilité se développe, les apprenants doivent avoir la possibilité d’accéder à un apprentissage n’importe quand, n’importe où, avec n’importe quels outils et sous toutes les formes. Les collaborateurs doivent être acteurs de leur apprentissage et de leur vie professionnelle. L’enjeu est donc de créer des formations numériques personnalisées, permettant d’accéder à un contenu court, pertinent et fiable. 

Les nouveaux formats de la formation professionnelle

Les modules e-learning 

Cette formation à distance offre des modules en ligne pouvant s’adresser à une large cible de population à un coût raisonnable. Le plus souvent gratuits, les apprenants ont accès à des ressources digitales librement. Pendant de nombreuses années, il s’agissait principalement d’offres MOOC (Massive Open Online Course). Mais aujourd’hui, les offres sont plus diversifiées. La formation peut être sous forme de SPOC (Small Private Online Course) ou de COOC (Corporate Open Online Course) pour des cours privés en ligne adaptés à une cible plus restreinte.  

Le blended-learning 

Le blending-learning est un format hybride qui alterne des sessions de formations virtuelles et sessions physiques. Les apports théoriques et les mises en application permettent aux apprenants d’acquérir de nouvelles compétences, principalement à long terme. Cette méthode est notamment utilisée lorsque les salariés souhaitent avoir une reconversion professionnelle. 

  • Publié dans :
  • News