Les 10 métiers qui vont le plus recruter en 2022

1024 683 NEXTGEN RH - Cabinet de recrutement et Conseil RH - CDI/CDD

Focus sur les métiers qui le marché de l’emploi en 2022

Ce mardi 5 avril, Pôle emploi a publié les résultats de son enquête s’intitulant « Besoins en main d’œuvre », révélant les projets de recrutements de 2022 dans différents secteurs d’activité. Ces derniers atteindraient un volume inédit de plus de 3 millions, soit une hausse de 12% par rapport à 2021. Découvrez au fil de cet article les métiers qui vont recruter le plus en 2022.

Selon Stéphane Ducatez, directeur des études de la performance de Pôle Emploi, affirme que « c’est l’année de tous les records. C’est la première fois qu’on passe la barre des trois millions de projets de recrutements » (20 minutes). Il s’agit d’une incroyable hausse de 12% par rapport à l’année 2021.

Une dynamique portée par des PME avec des emplois durables

Parmi ces projets dépassant les 3 millions, Pôle Emploi estime que plus de 70% d’entre eux constituent des emplois durables, c’est-à-dire des CDD de plus de 6 mois ou des CDI. C’est 7 points de plus qu’en 2021.

Il s’agit d’une dynamique portée essentiellement par les petites et moyennes entreprises, qui représentent 7 projets de recrutement sur 10. Parmi elles, ce sont les entreprises comportant entre 1 et 9 salariés qui représentent presque 50% de ces projets. Les 20% restants représentent des organisations de 10 à 49 employés.

Pôle emploi compté également 6 intentions d’embauche sur 10 dans les secteurs du service, ainsi qu’une forte hausse des projets de recrutement dans le transport et l’entreposage, l’industrie et l’hébergement – restauration.

Les 10 métiers qui vont le plus recruter en 2022

Voici, selon l’enquête de Pôle Emploi, le top 10 des métiers qui vont le plus recruter dans l’année à venir :

  • Viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs (129 700)
  • Serveurs de café ou restaurant (116 000)
  • Agents d’entretien (111 900)
  • Aides, apprentis ou employés polyvalents de cuisine (103 000)
  • Agriculteurs salariés et ouvriers agricoles (88 100)
  • Aides-soignants (87 000)
  • Aides à domiciles et aides ménagères (84 700)
  • Professionnels de l’animation socioculturelle (81 500)
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaire (79 900)
  • Employés de libre-service (69 100)

Les métiers qui recrutent le plus de jeunes sont surtout situés dans les secteurs de la restauration et de l’animation socioculturelle. Enfin, ceux qui embauchent plus de chômeurs que la moyenne sont essentiellement les aides à domicile et ménagères, les agents d’entretien de locaux ainsi que les ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaire.

Les difficultés d’embauche

Malgré les chiffres plus qu’encourageants en termes de projets de recrutement, 58% de ces derniers sont jugés « trop difficiles » par les entreprises, soit une augmentation de 13 points par rapport à 2021, et ce, quelle que soit la taille de l’organisation.

Selon les recruteurs, les facteurs qui compliquent ces recrutements sont, en premier, un nombre insuffisant de candidats et des profils inadéquats par rapport à leurs besoins. De plus, les conditions de travail, le déficit d’image, le manque de moyen financiers et l’accès au lieu de travail découragent également fréquemment les candidats. 

Parmi les 10 métiers les plus touchés se trouvent :

  • Couvreurs, couvreurs zingueurs qualifiés
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Pharmaciens
  • Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons qualifiés
  • Mécaniciens et électroniciens de véhicules
  • Carrossiers automobiles
  • Conducteurs de transport en commun sur route
  • Plombiers, chauffagistes (ouvriers qualifiés)
  • Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices
  • Menuisiers et ouvriers qualifiés de l’agencement et de l’isolation

Selon Pôle Emploi, en 5 ans, le taux de difficulté s’est particulièrement accentué pour les métiers d’infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices, d’éducateurs spécialisés et de Conducteurs de transport en commun sur route.

  • Publié dans :
  • News