Plus de la moitié des jeunes handicapés hésitent à révéler leur handicap

Près de 50% des jeunes hésitent à révéler leur handicap en entretien d’embauche

1024 683 Cabinet de recrutement CDI/CDD - NEXTGEN RH

Près de 50% des jeunes hésitent à révéler leur handicap en entretien d’embauche

Plus de la moitié des jeunes handicapés hésitent à révéler leur handicap

Selon une étude récente de l’Ifop commanditée par l’Agefiph, les jeunes de 18 à 30 ans hésitent à révéler leur handicap en entretien d’embauche. Pour cause, ils font face à davantage de difficultés pour trouver leur premier emploi et sont prêts à revoir leur rémunération à la baisse pour décrocher un job.

Handicap et discriminations à l’embauche

L’étude de l’Agefiph réalisée par l’Ifop révèle que les jeunes en situation de handicap ne se sentent pas assez en confiance pour mentionner leur statut BOETH sur leur CV. D’autre part, plus de 4 jeunes sur 10 ne souhaitent pas évoquer les aménagements spécifiques liés à leur handicap en entretien d’embauche. Pour beaucoup d’entre eux, révéler son handicap lors du processus de recrutement est la porte ouverte aux discriminations à l’embauche. Près de 50% des 18-30 ans sondés indiquent qu’ils se sont déjà sentis discriminés dans le monde professionnel, à cause de leur handicap.

Les jeunes doivent faire des concessions

58% des jeunes en situation de handicap qualifient leur recherche d’emploi de « compliquée » contre 31% chez les jeunes valides. Par ailleurs, ils mettent près de 2 fois plus de temps que les valides à décrocher un emploi. Les jeunes souffrant d’un handicap sont prêts à revoir leur rémunération à la baisse pour travailler. Seuls 42% des personnes sondées déclarent que le salaire est un facteur déterminant pour une prise de poste.

Selon l’Agefiph, près d’1 million de personnes en situation de handicap sont actives professionnellement. A noter que toute entreprise comptant au minimum 20 salarié.e.s doit employer au moins 6% de personnes handicapées. Dans le cas contraire, l’employeur doit verser une contribution annuelle à l’Agefiph.

  • Publié dans :
  • News