Grégory Makiela, Directeur de NextGen RH

Grégory Makiela pour le magazine Capital

300 300 NEXTGEN RH - Cabinet de recrutement et Conseil RH - CDI/CDD

Managers, et si vous recrutiez des candidats atypiques ?

Qui sont les candidats atypiques ? Grégory MAKIELA, fondateur et dirigeant de NextGen RH, parle du recrutement des profils atypiques dans Capital Magazine. «La cote des plus de 55 ans, jusqu’alors sacrifiés, est en train de remonter dans le cœur des recruteurs», confirme Grégory Makiela, dirigeant fondateur du cabinet NextGen RH. En ces temps de turbulence, on va chercher chez ces profils le calme, le recul, la confiance et l’expérience.

Pourtant, ces profils sont dits atypiques. Les candidats atypiques sont tous ceux qui ne rentrent pas dans le moule des candidats les plus plébiscités sur le marché : jeunes, multiplomés et avec de l’expérience dans le domaine visé. Un candidat atypique est un candidat en dehors des normes correspondantes à un poste donné. Quelqu’un que vous n’auriez pas remarqué naturellement pour pourvoir un poste donné. Et pourtant, un profil atypique a certainement des compétences, acquises par des expériences éloignées du poste, qui pourraient avoir un impact positif sur votre équipe et votre entreprise.

Les multidiplômés, eux, souvent perçus comme des trublions, ont une énergie folle et cette capacité à explorer des territoires nouveaux. “Ces profils représentent de l’or en barre quand il s’agit, dans la tourmente, de réinventer son business ou son organisation». NextGen RH vient ainsi de caser un SciencesPo/Edhec spécialisé en finance internationale dans une start-up de l’énergie propre, pour son développement commercial à l’étranger. Bien que dénué de toute expérience du secteur, ce candidat ultra-capé a séduit la boîte grâce à sa vision internationale, son aisance à traiter avec des interlocuteurs de haut vol et à comprendre les enjeux financiers.

Merci à Christine Halary Romatet pour cet article sur l’intérêt de recruter des candidats atypiques !

  • Publié dans :
  • News