employabilité des cadres seniors etude Apec

Rester employable après 50 ans

1024 683 Cabinet de recrutement CDI/CDD - NEXTGEN RH

Comment rester employable après 50 ans ?

Dans le monde professionnel, on entre dans la catégorie senior dès l’âge de 50 ans. A partir de cet âge, les recruteurs vous sollicitent moins fréquemment. Il peut devenir plus difficile de trouver un poste en adéquation avec vos compétences et une votre niveau de rémunération. Pour autant, votre carrière est loin d’être terminée et de beaux challenges professionnels restent à venir ! Comment rester employable après 50 ans grâce à un profil attractif ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

employabilité des cadres seniors etude Apec

Identifiez votre valeur ajoutée pour rester empoyable

Rester employable nécessite de prendre conscience de vos plus-values sur le marché professionnel. Votre expérience est un atout indéniable par rapport à des candidats juniors, moins expérimentés. Le plus difficile en entretien, est de déconstruire certains préjugés des recruteurs : difficultés liées au numérique, réticence au changement…etc. Pour cela, vous devez casser les biais de votre interlocuteur en démontant ces clichés grâce à des exemples concrets. Quelques exemples : « J’ai récemment décidé de suivre une formation » ou « j’aime travailler avec différents profils » ou encore « j’ai participé à la transformation de l’entreprise en travaillant sur ce projet pendant un semestre ».

Grâce à la richesse de leur parcours professionnel, les talents seniors ont l’avantage de connaître le fonctionnement de l’entreprise. Ils tendent généralement à cerner la culture de l’entreprise plus rapidement que les profils juniors.

Autre conseil : intégrez l’utilisation de logiciels dans la partie sur les expériences récentes », au lieu d’avoir un bloc énumérant les logiciels que vous avez utilisés en bas de votre CV.

Rester employable en suivant des formations

Suivre une ou plusieurs formations est le meilleur moyen de prouver aux recruteurs que vous êtes à même de sortir de votre zone de confort et de continuer à apprendre. En continuant de vous former, vous envoyez un excellent signal à votre interlocuteur. Reste à savoir quelle formation suivre. Vous pouvez choisir votre formation sur la base de deux critères :

  • Vos centres d’intérêts
  • Les compétences manquantes ou insuffisantes pour décrocher le poste que vous désirez

N’hésitez pas à consulter les profils LinkedIn des personnes qui travaillent au poste que vous convoitez. De cette manière, vous pourrez identifier les formations qu’elles ont suivi et vous y intéresser aussi. Que vous soyez actuellement en poste ou à en recherche d’emploi, suivre des formations renforce votre employabilité. Il existe aujourd’hui plusieurs milliers de MOOC (Massive Open Online Course) gratuits. Alors, lancez-vous !

Sortez des sentiers battus dans vos candidatures

Soyez ouvert à plusieurs formes de contrat telles que le statut de freelance ou le management de transition. Ces expériences enrichissent votre CV et démontrent votre capacité d’adaptation. Listez les entreprises dans lesquelles vous aimeriez travailler et postulez, même si aucune offre d’emploi n’est proposée. Dans un marché du recrutement très mouvant, les candidatures spontanées ont le vent en poupe. Pour cause, le turnover est important et les collaborateurs doivent être remplacés rapidement. De plus, les perspectives de recrutement en 2023 sont optimistes. Selon le guide des salaires 2023 du cabinet Robert Half, plus de 30% des dirigeants d’entreprises vont créer de nouveaux postes cette année.

Sortez des sentiers battus et ne limitez pas vos candidatures aux grands groupes. Votre profil peut être un atout pour les start-up et PME à la recherche de stabilité. Les cadres de plus de 55 ans sont également à même d’endosser des rôles de régulateurs au sein de l’entreprise, un atout de taille côté management. Enfin, n’hésitez pas à postuler à des offres dont vous ne maîtrisez pas la totalité des compétences et connaissances requises. Au contraire, pour vous challenger et proscrire l’ennui, postulez à des postes dans lesquels vous pourrez monter en compétences. Il est tout à fait normal de ne pas avoir 100% des aptitudes requises lorsqu’on postule à une offre d’emploi.

Rester employable : Tirez avantage de votre réseau

Entretenir son réseau est un travail quotidien et chronophage, mais indispensable pour renforcer votre employabilité. La première chose à faire est d’entrer en contact avec les cabinets de recrutement pour présenter votre profil et entrer dans leur vivier de candidats. Le deuxième avantage des cabinets réside dans leur connaissance pointue des tendances du marché.

Peaufinez votre profil LinkedIn et connectez-vous à des personnes qui travaillent dans les entreprises que vous convoitez. N’hésitez pas à vous inscrire à des webinars techniques et à interagir pour vous rendre visible. Posez des questions et commentez des posts pour vous faire remarquer des recruteurs. Restez à jour sur l’actualité de votre secteur pour être toujours à la page lors de vos entretiens d’évaluation. Montrez aux recruteurs que vous êtes informé de l’actualité et que vous êtes curieux.

  • Publié dans :
  • News