Accueil > Actualités >
Titres bullshit : comment les démasquer dans les CV candidats ?

Recruteurs, apprenez à reconnaître les titres bullshit dans les CV

Dans le monde du recrutement, un CV constitue souvent la première impression d’un candidat. Cependant, les recruteurs chevronnés savent que les titres et les descriptions peuvent enjoliver, voire exagérer les compétences. L’émergence des titres bullshit pose ainsi une problématique courante. En effet, elle complique le travail des recruteurs. Cet article vous fournira alors des outils et des stratégies pour identifier et démasquer ces nominations trompeuses. Le but étant de trouver les véritables compétences et expériences des candidats.

Comprendre les titres bullshit

Les titres bullshit utilisent des appellations de poste pour embellir la réalité des responsabilités et des compétences du candidat. Par exemple, un « Manager de l’expérience client » peut être simplement un agent de service client. En effet, ces derniers induisent en erreur les recruteurs en faussant les compétences et expériences des candidats. Les candidats utilisent souvent les titres bullshit pour rendre un poste plus attractif. De même, ils masquent ainsi un manque de qualifications réelles.

Les motivations derrière les titres bullshit

Les candidats utilisent des titres bullshit pour plusieurs raisons :

  1. Améliorer leur attractivité sur le marché du travail : Un titre plus impressionnant attire l’attention des recruteurs.
  2. Masquer des lacunes : Un titre vague aide à dissimuler des compétences spécifiques manquantes.
  3. Se conformer aux tendances de l’industrie : Certains secteurs, comme le marketing ou les start-ups, sont connus pour leurs titres créatifs.

Identifier les titres bullshit dans les CV

Analyse sémantique des titres

Certains mots clés révèlent un titre bullshit. Par exemple, les termes comme « guru », « ninja », « hacker » ou « évangeliste » indiquent souvent un titre exagéré. Soyez particulièrement vigilant avec les adjectifs qualificatifs ajoutés aux titres de poste standard. Des termes comme « senior », « lead » ou « head » peuvent être trompeurs sans preuves concrètes.

Comparaison avec des standards de l’industrie

Utiliser des ressources comme les descriptions de postes standardisées aide à comparer les titres bullshit et les responsabilités. Des sites comme LinkedIn, Glassdoor et les offres d’emploi fournissent des descriptions précises.

Vérification des responsabilités

Demandez des détails spécifiques sur les responsabilités et les réalisations associées au poste. Les candidats authentiques fournissent des exemples concrets de leur travail et de leurs succès. Par exemple, un « Directeur des opérations » devrait décrire des projets précis qu’il a dirigés avec facilité. Il devrait aussi expliquer les résultats obtenus.

Stratégies d’entretien pour démasquer les titres bullshit

Titres bullshit : questions comportementales

Les questions comportementales révèlent la vérité derrière les titres. Ainsi, posez des questions comme :

  • « Pouvez-vous me donner un exemple de projet que vous avez dirigé et de ses résultats ? »
  • « Comment avez-vous mesuré votre succès dans ce rôle ? »
  • « Quels étaient vos principaux défis et comment les avez-vous surmontés ? »

Études de cas et tests pratiques

Pour les postes techniques ou spécifiques, des études de cas ou des tests pratiques révèlent les compétences. Cela permet ainsi de voir directement les compétences du candidat en action. Vous pourrez alors évaluer indépendamment du titre de leur poste précédent.

Vérification des références

Ensuite, les références confirment ou infirment les responsabilités et les compétences revendiquées par le candidat. Posez des questions spécifiques aux anciens employeurs. Demandez donc des informations sur les réalisations et les responsabilités du candidat.

Titres bullshit : outils et ressources pour les recruteurs

Utilisation de logiciels d’analyse de CV

Des outils comme les ATS (Applicant Tracking Systems) analysent les CV et identifient les incongruités ou les exagérations. En effet, ces systèmes comparent les descriptions de postes avec des bases de données standardisées.

Formation continue

Les recruteurs doivent rester informés des tendances et des évolutions des titres bullshit de poste. Participer à des conférences, des webinaires et des formations aide à mieux comprendre les nouvelles appellations de postes et leurs implications réelles.

Réseaux professionnels

Les réseaux professionnels et les groupes de discussion en ligne offrent des ressources précieuses. Ils permettent de partager des expériences et des conseils sur la détection des titres bullshit. Les forums spécialisés, les groupes LinkedIn et les associations professionnelles fournissent des plateformes d’échange.

Titres bullshit : conclusion

Démasquer les titres bullshit dans les CV des candidats représente un défi de taille pour les recruteurs. Cependant, en utilisant une combinaison de vigilance, de vérifications approfondies et d’outils technologiques, les recruteurs discernent les véritables compétences et expériences des candidats. En fin de compte, la clé consiste à regarder au-delà. Évaluez les réalisations concrètes et les aptitudes réelles. Cela assure alors un recrutement basé sur des compétences vérifiables et pertinentes. En adoptant ces stratégies, les recruteurs améliorent la qualité de leurs recrutements. Ils contribuent ainsi au succès à long terme de leur organisation.

Axelle Friedrich
Axelle Friedrich

Responsable communication

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Découvrez nos tests psychométriques