La QVT devient la QVCT

1024 683 Cabinet de recrutement CDI/CDD - NEXTGEN RH

La QVT devient la QCVT en 2022

Au 31 mars 2022, la QVT (Qualité de Vie au Travail) devient officiellement la QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail) dans le Code du Travail. Il s’agit d’une avancée majeure, notamment dans la gestion et l’administration du personnel en ressources humaines. Découvrez tout au long de cet article les aspects changeants de cette évolution ainsi que les mesures supplémentaires à mettre en place.

QVT à QVCT : quels sont les changements ?

Ce nouvel Accord National Interprofessionnel (ANI) de 2021 est surtout centré sur la prévention des risques au travail. En effet, le Document Unique d’Evaluation des Risques (DUER) est remis au cœur du sujet, qui a toujours été un outil central de la prévention des risques, de la santé et des conditions au travail. Ce document est obligatoire et doit être formalisé et actualisé régulièrement par les entreprises, au moins une fois par an.

De plus, la prévention primaire est également remise au goût du jour, puisqu’elle a pour but d’intervenir en amont, afin d’éviter que les salariés ne soient exposés aux risques identifiés, notamment au risque psychosocial. Ainsi, éviter ou supprimer les sources de stress et/ou de mal-être plutôt qu’en subir les conséquences.

Enfin, lors de la crise de la COVID-19, la QVT avait pris une place prépondérante dans les entreprises, qui n’ont eu d’autres choix que de faire des efforts sur cet aspect. Aujourd’hui, santé et QVT l’allient pour de bon, pour créer la QVCT. Ainsi, l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, le bien-être au travail, le sens des missions, et le lien social sont des facteurs qui deviennent de plus en plus importants, tant pour attirer et fidéliser des salariés, que pour assurer leur sécurité et leur santé physique et morale au travail. Tous les acteurs doivent donc s’impliquer (Dirigeants, DRH, Managers, collaborateurs, Médecine du travail, CSE) dans la sensibilisation et dans la stratégie de prévention des risques.

Quelles actions mettre en place ?

L’employeur a aujourd’hui l’obligation de mettre en place les moyens de protéger la santé et la sécurité de ses collaborateurs. Il s’agit de mettre l’accent sur les conditions d’exercice du travail, l’utilité et son sens, la participation et l’expression des salariés, etc. 

  • Faire un point sur l’organisation de l’entreprise : Y a-t-il assez de managers ? Les équipes ne sont-elles pas trop grandes ? Diversifiées ? etc.
  • Quelles sont les conditions de travail des salariés en termes de matériel ? Est-il nécessaire ?
  • Quelles sont les activités et les missions les plus contraignantes ? Y a-t-il besoin d’une surveillance ?
  • Quelles sont les actions qui peuvent être mises en place sur le long terme pour éviter les risques ?
  • Y a-t-il une bonne cohésion et une bonne entente entre les collaborateurs ?
  • Quels sont les points d’amélioration en termes de santé au travail ?

Pour conclure, la COVID-19 a accéléré le processus de prise en compte de la santé et de la sécurité au travail. La QVT, devenue QVCT, est devenue un aspect majeur dans l’attirance et la fidélisation des salariés. Toutes les parties prenantes sont aujourd’hui actrices de cette QVCT, qui vise dans un premier temps à protéger le salarié.

  • Publié dans :
  • News